Les personnes insatisfaites votent plus; vrai ou faux? Le cas de Gatineau.

Ce billet fait partie d’une série traitant des facteurs de motivation aux élections municipales, extrait d’un essai réalisé dans le cadre du programme de MBA – concentration marketing de l’Université du Québec en Outaouais. Les données locales sont issues d’un sondage effectué de personne à personne dans des lieux publics et centres commerciaux, dans tous les secteurs de la ville de Gatineau, entre le 1er mai et le 2 juin 2018. Au total, 808 questionnaires ont été retenus pour analyse, pour une marge d’erreur de 3,5 %, 19 fois sur 20. (NB)

____

Hypothèse 4Les gens qui sont satisfaits des services municipaux sont moins nombreux à voter (n’en voient pas la nécessité, aucun déclencheur)

Cette hypothèse repose sur un principe de marketing à l’effet que pour stimuler un comportement, il faut un déclencheur; soit un besoin à combler ou un problème à résoudre. Selon une analyse de corrélation des données recueillies, le niveau de satisfaction des citoyens aurait une incidence significative sur leur taux de vote aux élections municipales. Mais quelle est cette relation?

Le tableau 17 démontre sans surprise que les gens indifférents envers les services municipaux votent très peu. On remarque que la majorité (54 %) des répondants se situe dans la catégorie « moyennement satisfaits », et que ceux-ci ont voté en plus large proportion que ceux se disant « très satisfaits ». Toutefois, les insatisfaits ont voté moins.

Selon l’hypothèse émise, les gens insatisfaits auraient eu un taux de vote plus élevé que la moyenne (59%);  notre enquête confirme cette hypothèse en partie, puisqu’on observe que les gens moyennement satisfaits on voté en plus grand nombre (64 %) que les gens se disant très satisfaits (59 %). Il est étonnant toutefois de noter que les gens peu satisfaits votent moins (53 %). Ils expriment une insatisfaction envers les services municipaux, mais ne sentent pas le besoin de résoudre la situation en allant voter. Est-ce que ce résultat exprimerait un sentiment d’impuissance lorsqu’atteint un certain niveau d’insatisfaction? Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Point-virgule

Pour recevoir en primeur les résultats de nos analyses exclusives, abonnez-vous à l'infolettre « Le Point-virgule ».

Contactez-nous;

156, rue de l’Orée-des-Bois, Gatineau, QC  J8R 2L6

© 2018, tous droits réservés. Design et web : InnovaCom Marketing et Communication

Pin It on Pinterest