Est-ce vrai que les « jeunes » votent moins que les « vieux »? Le cas des élections municipales de Gatineau.

Ce billet fait partie d’une série traitant des facteurs de motivation aux élections municipales, extrait d’un essai réalisé dans le cadre du programme de MBA – concentration marketing de l’Université du Québec en Outaouais. Les données locales sont issues d’un sondage effectué de personne à personne dans des lieux publics et centres commerciaux, dans tous les secteurs de la ville de Gatineau, entre le 1er mai et le 2 juin 2018. Au total, 808 questionnaires ont été retenus pour analyse, pour une marge d’erreur de 3,5 %, 19 fois sur 20. (NB)

___________________

Hypothèse numéro 1: les gens plus âgés sont plus nombreux à voter

De nombreuses études ont démontré que le taux de participation aux élections est plus élevé chez les personnes âgées que chez les jeunes citoyens. Un dossier publié par Statistique Canada en 2011[2]se penche d’ailleurs sur le sujet, rapportant que pour les élections fédérales de 2011,  la participation était d’environ 50 % chez les 18-24 ans, et atteignait un pic à 82 % chez les 65-75 ans.

En croisant l’âge médian dans notre échantillon de villes avec le taux de participation aux dernières élections municipales, on peut remarquer que les trois villes ayant l’âge médian le plus élevé sont aussi celles ayant le taux de participation électoral le plus élevé. La  relation n’est pas si nette toutefois les autres villes de notre échantillon. On observe également que la population de Gatineau figure parmi les plus jeunes au Québec, avec un âge médian de 38,5 ans.

Voici d’abord la composition des répondants de notre sondage:

Nous pouvons noter que les 18-24  ainsi que les 75 ans et +  sont sous-représentés, alors que les 35-44 sont sur-représentés. Or, en dépit de la sous-représentation de l’échantillon, il apparait clairement au tableau 18 que plus les gens sont âgés, plus ils disent avoir voté aux élections du 5 novembre dernier à Gatineau. Comme le taux de participation moyen obtenu par le biais de cette étude est de 59 %, on peut donc observer que pour les élections municipales, les 18-24 ans votent nettement moins que la moyenne, alors que les 55 ans et plus votent nettement plus. Entre 25 et 54 ans, l’incidence de l’âge sur la participation est beaucoup moins significative.

Cette étude a permis de confirmer la relation positive entre l’âge des citoyens et le taux de vote aux élections municipales. Cette relation existe toutefois au niveau des élections provinciales et fédérales, et n’explique pas pourquoi les gens votent moins au municipal.

[1]Source : Statistique Canada 2016

[2]https://www.statcan.gc.ca/pub/75-001-x/2012001/article/11629-fra.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Point-virgule

Pour recevoir en primeur les résultats de nos analyses exclusives, abonnez-vous à l'infolettre « Le Point-virgule ».

Contactez-nous;

156, rue de l’Orée-des-Bois, Gatineau, QC  J8R 2L6

© 2018, tous droits réservés. Design et web : InnovaCom Marketing et Communication

Pin It on Pinterest